Suivez R-Sud

sur les réseaux sociaux

  • Facebook
  • Twitter
logo

Rituels de purification ou de conjurattion de sort en Afrique : mythe ou réalité ?

Catégorie : Culture et Tourisme | Date : 2017-10-23 16:20:04 | Auteur : TAMOU Issa

Malgré l'arrivée des religions importées et leur adoption par les peuples africains, les africains restent toujours rattachés à leurs religions : les religions endogènes. Il ne se passe donc pas un instant sans qu'il n'y est dans un coin de l'Afrique des cultes à l'endroit des ancêtres et/ou des dieux. Car en Afrique, la croyance aux êtres invisibles ou surnaturels ayant parfois le contrôle de notre existence et pouvant décider de nous punir ou nous bénir en fonction de bons ou mauvais actes que nous posons reste encore de mise dans nos différentes communautés. Ainsi, pour être en bon terme avec ces dieux, le respect de certains règles et normes régissant notre existence en communauté est nécessaire. Enfreindre à ces normes peut être préjudiciable soit à celui qui l'a fait soit à toute la communauté. les garants de ces traditions y veillent strictement. Mais, quand par mégarde il arrivait que les ancêtres ou les dieux soient offensés, il est prévus des rituels pour ''réparer'' le mal au risque de subir la colère des dieux. Qui punit ? Les dieux ou les garants de la tradition ?


Réponses

Corneille (achidioscar@gmail.com) - 2017-10-23 17:18:36

à mon avis, les dieux même savent pourquoi il reste muets. il faudrait d'abord avoir la preuve de comment les prêtes religieux (modernes ou traditionnels) communiquent avec les dieux pour pouvoir trancher la question QUI PUNIT réellement ?